Le seul Maître Artisan Cuisiniste
à la Réunion

09 70 35 09 94

La prise de mesure

Pas de plan sans prise de dimensions, d’autant plus importante que les agencements de cuisine sont conçus sur mesure pour s’adapter au plus près de la pièce existante.

N’acceptez jamais un plan qui serait fait sans relevé préalable.

Dans tous les cas, on mesure :

La longueur et la largeur

Les murs ne sont pas toujours droits. On conseille donc de prendre la mesure en deux ou trois endroits différents et de ne retenir que la plus petite.

Les murs ne sont pas toujours perpendiculaires, surtout dans le cas de maisons anciennes. On recommande donc de procéder à la mesure des diagonales de la pièce.

La hauteur sous plafond

Si la pièce se situe dans les combles, il convient de mesurer la hauteur du début de la soupente et, à l’aide d’un fil à plomb, de déterminer sa profondeur.

Les portes

On les dénombre, on mesure leur largeur et on indique leur sens d’ouverture (charnières à droite ou à gauche).

Les fenêtres

On les dénombre, on mesure leur largeur, leur système d’ouverture (battante, coulissante…), leur hauteur d’allège, c’est-à-dire la hauteur comprise entre le sol et leur partie la plus basse.

Une fois le plan tracé :

On y situe, s’ils existent :

  • l’évacuation
  • l’arrivée d’eau
  • le(s) radiateur(s)
  • les prises de courant
  • le(s) point(s) d’éclairage
  • la ventilation

On relève le diamètre et la nature des tuyauteries existantes, sachant que :

  • le diamètre d’évacuation minimal est de 40 mm pour un évier et un lave-vaisselle.
  • le diamètre des alimentations cuivre nécessaires est de 12/14 ou 14/16 pour un évier et un lave-vaisselle (16 en RER).

Sur les toits

Si la pièce se situe dans les combles, il est très utile d’en tracer également la coupe, car l’implantation doit tenir compte des hauteurs disponibles. Pour faciliter l’implantation, dessinez une ligne de hauteur indiquant la taille du plus grand de la famille.

S’il passe, les autres passeront !