Le seul Maître Artisan Cuisiniste
à la Réunion

09 70 35 09 94

À qui confier son projet ?

Une fois tous les renseignements collectés, les idées piochées ici ou là, vient l'étape importante du passage à l'acte. Il vous faut désormais trouver celui ou celle qui va mettre en forme ce qui n'est encore qu'un projet.

Une complexité très variable

La grande majorité des cuisines est composée d'un assemblage de meubles et d'accessoires qu'il n'est nullement question de fabriquer. Il s'agit donc surtout de montage et de raccordements. La difficulté de mise en oeuvre est donc très variable, en particulier selon les travaux à effecteur avant la pose de la cuisine et la complexité de l'agencement. Certaines cuisines simples sont facilement réalisables par un bon bricoleur (tant pour la conception que pour la mise en oeuvre), quand d'autres plus sophistiquées nécessitent les compétences d'un spécialiste. Il y a autant de cas de figure qu'il y a de budgets possibles. Néanmoins, même réaliseée à l'économie, une cuisine coûte cher et doit être opérationnelle longtemps. Les erreurs de conception seront subies au quotidien pendant de longues années. Mieux vaut ne pas se tromper.

 

 

Tout faire par soi-même

Le client peut prendre en charge l'intégralité de l'agencement de sa cuisine, la première condition étant bien sûr d'être très bricoleur. Il lui faudra également concevoir le plan, éventuellement en se faisant aider par le magasin qui lui vend les meubles et l'équipement. Réaliser soi-même la pose de sa cuisine est un moyen d'en réduire le budget global. C'est donc une démarche fréquemmemnt observée. Cependant, il n'est pas rare que l'ampleur de la tâche soit mal évaluée et qu'un professionnel soit appelé au secours pour régler certains problèmes techniques. Il est donc très important de ne pas surestimer ses capacités avant de se lancer dans une telle expérience, l'intervention d'un professionnel en cours de chantier étant toujours plus coûteuse qu'une intervention cadrée et chiffrée avant les travaux. Côté planning, les travaux faits maison sont toujours plus longs (de week-end en week-end...), mieux vaut ne pas être pressé. Enfin, sans professionnel sur qui se reposer, le client-poseur est seul responsable. En cas de problème, il se débrouille !

L'intérêt du consommateur

Le client a toujours intérêt à faire jouer la concurrence et peut donc faire faire plusieurs devis pour son projet. Néanmoins, il convient de comparer ce qui est comparable. Chaque devis doit donc être réalisé à partir du même descriptif et distinguer livraison, main-d'oeuvre et fourniture, cette dernière devant être détaillée point par point. Attention, trop de devis risquent de générer de la confusion. Trois est un chiffre raisonnable.

Celui-ci doit avoir des connaissances requises pas simplement des talents de vendeurs, mais avant tout connaître, et maîtriser tous les postes de fabrication des éléments de cuisines, les composants utilisés mélaminées, stratifiés, acryliques, polymère, bois massif, lamellés hydrofuge ou pas les colles; le vernis qui dégagent des COV ou hydro moins émissif de COV (composés organiques volatils); et laque de surface qui entrent dans la réglementation européenne du cahier des charges, ainsi que la conception des modules, les assemblages par tourillons ou autre ainsi que la quincaillerie utilisée.

Le client qui souhaite acquérir une cuisine pour des années qui va aménager et rendre son quotidien fonctionnel est en droit d'appréhender tous les critères de fabrication et de conception dans les normes et savoir qu'au niveau santé il ne court aucun risque

Aussi le professionnel qui a fait ses preuves et qui possèdent les qualifications appropriées doit être privilégier en priorité.